Couverture

Mon premier Larousse : les représentations genrées dans les dictionnaires

Le 08/01/2022 0

J’habite dans le département où naquit Pierre Larousse, il n’est donc pas rare pour moi de mettre la main sur quelques unes des anciennes et multiples éditions du célèbre dictionnaire.

Aujourd’hui, je vous propose de découvrir un imagier au format à l’italienne intitulé Mon premier Larousse en couleurs de M. Fonteneau et S. Theureau (premier tirage en1953, réimpression datant de fin 1964) qui va vous (re)plonger dans la France de l’après-guerre et des Trente Glorieuses.

Les féministes en PLS

Mais avant de commencer, en guise d’avertissement au lecteur, féministe, juste un petit coup d’œil à l’article « femme » tiré du Nouveau Petit Larousse illustré, 1924 (280e édition, achevé d’imprimer daté de 1937). « Nouveau » ne signifiant pas « progressiste »…

Femme (fa-me) n. f. (lat. femina). Compagne de l’homme ; épouse. Celle qui a ou a été mariée. Femme de chambre, femme attachée au service intérieur d’une personne de son sexe. Femme de charge, femme qui a soin du linge, de l’argenterie, etc. d’une maison. Femme de ménage, femme chargée du soin d’un ménage dans une famille, et qui est payée à l’heure, ou à la journée. Bonne femme, femme âgée ; femme sans prétentions.

Si vous avez survécu, que vous n’êtes pas trop choqué parce que vous savez conserver une certaine distance critique et considérer les idées dans leur contexte historique, vous pouvez continuer votre lecture. Sinon, cher lecteur, féministe, vous pourrez quitter le blog pour parcourir cet article issu du portail CAIRN accusant les enseignants de reproduire les clichés sexistes dans la pratique des jeux circassiens à l’école : cela vous défoulera et vous consolera sûrement de la diminution de l’influence des Gender studies américaines dans les pratiques de l’école primaire depuis la fin du précédent quinquennat socialiste

Le charme des illustrations « vintage »

Avant tout, comme un gamin, j’aime contempler les dessins surannés qui sont autant de mises en scène de la définition des mots. Le corpus des mots retenus, les objets reconnus dans les détails des illustrations, les habits des personnages, adultes comme enfants, évoquent le cadre de vie des « années 50-60 ». Mais le moins que l’on puisse dire, c’est que les illustrations sont loin de déconstruire les stéréotypes de genre !
Commençons par quelque chose de facilement identifiable comme « sexiste »: les articles tels que « famille, mère, madame, mariage, demoiselle », etc.

Chacun ses valeurs

Les dictionnaires, auxiliaires de l’école républicaine, montrent à quel point le langage et les images véhiculent les stéréotypes sociaux, les symboles traditionnels de la répartition des tâches et des valeurs entre les sexes.
Les hommes sont assimilés à l'action et les femmes aux émotions. Cependant, dasn certains cas, l'illustration vient tempérer ce système d'opposition.

Et la suite...

Devoir

Ma propre définition ?
Mot désuet connoté négativement, exclusivement attribué aux réactionnaires.
Terme remplacé aujourd’hui dans l’usage par le mot « droit », généralement employé dans des tournures de phrases à la première personne du singulier,
par exemple dans les expressions : C’est mon droit, j’y ai droit, j’ai le droit de…

Dimanche

Dimanche

On apprend toujours quelque chose d’inattendu en lisant un dictionnaire : lundi.

France

France

Bon, allez, juste une dernière pour la fin !

Après les féministes, je vais juste me mettre à dos les « wokistes » et les post-colonialistes !

Dans les gardes et contre-gardes illustrées par des enfants habillés en costume régional : l’Algérie française !

Fin

Ajouter un commentaire

Anti-spam