2 chaises bibliotheque

2 chaises escabeaux de bibliothèque N°2

Le 25/07/2021 0

La première étape est le nettoyage.
C'est une étape importante car elle permet, tout en débarrassant les objets de leur poussière, de les observer de plus près
et de se rendre compte du travail à faire...

Les anciens meubles en bois brut ou peint se nettoient bien avec de l'eau chaude mêlée de cristaux de soude (à doser selon l'état, ne pas trop frotter sur les bois délicats, pour les bois vernis, un simple coup d'éponge suffit).
Brossage, rinçage à l'eau claire puis sèchage.

Dans le cas présent, deux petits meubles rustiques et robustes, sans plaquage, marquetterie ni vernis, on peut y aller franchement. Je les ai même rincés au jet d'eau et laissés sècher en les exposant directement au soleil (à éviter pour les meubles en plaquage, plus fragiles).

Rep1
Chaises1

Une fois sèches, les défauts et réparations anciennes apparaissent de manière plus évidente.
On remarque de suite une réparation inachevée de l'assise (rebouchage d'une fente du plateau, accident classique) sur l'une d'elle.
Les teintes d'origine des bois et la couleur des peintures sont visibles.

En y regardant de plus près, on s'aperçoit que la chaise peinte a été renforcée aux points de frottements, correctement, par des plaques métalliques boulonnées. Des barres en bois ont été vissées pour soutenir les marches en position escabeau.
Ce modèle, assez commun, date du début du XXe siècle. Peint sans doute à la caséine en couleur mate et sombre. On va tenter de conserver la patine.

Chaises2
Chaises3

La deuxième chaise maintenant : ceux qui ont le "coup d'oeil" auront reconnu dès la deuxième photo la teinte d'un bois fruitier (pour les montants du moins, bois blanc pour les marches et l'assise). 
Il y a également des renforts métalliques à plusieurs endroits et les charnières métalliques, récentes, ont été mal installées (les têtes de vis dépassent et gênent la fermeture en position chaise).
On peut voir une malheureuse tentative de réparation d'un montant du dossier (avec clou tordu et reste de pâte à bois).
En outre, cet escabeau a dû servir dans un atelier de peintre comme le prouve les nombreuses taches sur les marches. Il y aura davantage de travail sur cette chaise-là.
Ce modèle doit être le plus ancien : le bois fruitier (merisier) fut très employé à la fin du XIXe siècle. Si la chaise peinte est une réalisation quasi-industrielle, celle-ci correspond à une fabrication artisanale. Elle a aussi plus "vécu" que la première...

Ajouter un commentaire

Anti-spam